L'origine du projet

Le Château-ferme d'Aboncourt est l'aboutissement d'une volonté profonde de préserver et faire vivre notre patrimoine bâti et son territoire, par l'accueil d'évènements festifs, culturels et ludiques.

Impulsé par deux amoureux du patrimoine architectural et de la Lorraine, il propose un cadre idyllique et respectueux de l'environnement.

Un combat pour le patrimoine

Longtemps utilisé comme ferme puis discothèque, le château-ferme d'Aboncourt a été l'objet de nombreux travaux. En mauvais état et défiguré par certaines interventions disgracieuses, ce château autrefois central pour son territoire risquait, à terme, de devenir une ruine.

La rénovation entreprise en 2022 avait à coeur de redonner au château-ferme toute sa vitalité dans le respect du lieu et de son histoire.

L'histoire du château

Ancien château féodal, il aurait été construit au XIVe siècle et apparaît pour la première fois dans un manuscrit de 1358. Les Archives de Lorraine indiquent qu’en 1562, Claude Vauldrey, gentilhomme du duc de Lorraine, vend à un autre seigneur tous les droits qu’il peut avoir « aux château, maison forte, terre et seigneurie d'Aboncourt », au comté de Vaudémont.

Puis le château disparaît des écrits. Il fait sans doute partie des nombreux châteaux détruits par Richelieu dans le secteur aux alentours de 1636. Il a ensuite été reconstruit sur ses ruines, au XVIIIe siècle par la famille Malvoisin-Contrisson à qui appartenait la Seigneurie d'Aboncourt. En 1823, il est racheté par M. Georges Marchal, ancien officier de la maîtrise des eaux et forêts au Baillage de Neufchâteau.

À la deuxième moitié du XIXe siècle, le château est transformé en ferme. Dans les années 1970, il devient l'Oubliette, fameuse discothèque de ce coin de Lorraine.

Un engagement écologique
Un engagement qualité

Ce lieu a vocation à devenir un emblème d’une architecture éco-responsable et durable. Le réemploi sera au coeur du projet car il apparaît comme une solution face à la raréfaction des matières premières et l’augmentation du prix de l’énergie et qu'il permet de limiter le nombre des déchets.

Le lieu sera rénové afin de prendre en compte la meilleure stratégie en termes d’isolation, de ventilation et de chauffage pour en faire un bâtiment à très faible consommation.

La Château-ferme d'Aboncourt est signataire de la Charte Qualité Clévacances. À l'issue de la réalisation des travaux, il sera labellisé 3 clés et signataire de la Charte Environnementale.

green plant